Transport

Bien conduire en Australie

On roule à gauche en Australie et non à droite. Cela peut paraître particulièrement déroutant si vous venez avec votre propre voiture, les dépassements peuvent être assez périlleux à cause de la mauvaise visibilité. Dans tous les cas, n’oubliez jamais de rouler du bon côté : à gauche ! Ensuite, comme à Paris, certains axes que l’on pourrait assimiler au périphérique sont très embouteillés, à l’image du Central District Business (CBD) tôt le matin et en fin d’après-midi, où les bouchons peuvent atteindre plusieurs kilomètres. Le centre de Melbourne est aussi à éviter, optez plutôt pour les transports en commun. Et si ce n’est pas possible, soyez très vigilant aux rues à sens unique, elles sont très nombreuses et il serait facile d’y prendre un sens interdit.

Pour faire le plein, soyez attentif ! Des vols peuvent y être commis si vous laissez vos clés sur le contact. Les pompes sont en libre service, majoritairement, avec paiement à la caisse centrale de la station-service. La majorité des véhicules roulent au sans-plomb ou au GPL. La pollution y est nettement moindre qu’en Europe grâce notamment au faible nombre de véhicules diesels. Pour économiser du carburant, vérifiez la pression des pneus et évitez au maximum les accélérations et décélérations brusques. Mettez vos bagages de préférence dans le coffre et non sur le toit et regardez vos tickets de caisse, il arrive d’y trouver des bons de réductions utilisables en station-service.

De très longues routes parcourent l'Australie

De très longues routes parcourent l’Australie d’un bout à l’autre avec parfois aucune station service pendant plus de 200 kilomètres, veillez donc à ne jamais être à la limite du réservoir. De même, prévoyez toujours de l’eau en quantité suffisante : les 50° C ne sont pas rares et en plus d’avoir soif, l’eau pourrait vous permettre de refroidir le moteur de votre voiture si nécessaire. Embarquez également un jerrycan d’au moins 20 litres de carburant en plus car certaines stations ne sont pas accessibles la nuit ni même le dimanche.

Attention aussi à votre réseau téléphonique, rarement fiables et aux Road-train que vous risquez de croiser sur les routes. Ces immenses camions peuvent mesurer jusqu’à 55 mètres et avoir quatre semi-remorques chargées. Laissez-leur suffisamment de place et ne les dépassez que si vous êtes certain d’avoir une marge suffisante (au moins 500 mètres de champ libre).

Attention aux animaux

Attention aussi aux animaux qui peuvent traverser la route devant vous, comme les émeus, les kangourou et même les koalas. Enfin, si vous êtes amenés à rouler dans du simple et que votre voiture a les quatre roues motrices, dégonflez très légèrement les pneus pour une meilleure adhérence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *