Divers

Le retour au pays d’origine dans le cadre de vacances

Le choix parfois difficile de revoir sa patrie d’origine.

Sur la planète, beaucoup de citoyens ne résident pas dans le pays d’origine de leur famille. En 2013, 232 millions de migrants vivaient à l’étranger ce qui représentait 3% de la population mondiale, mais de forte disparité existe entre les différents pays, en Australie, 27% des résidents étaient nés au-delà des frontières. Les conflits, les révolutions et même les difficultés économiques ont conduit de nombreuses familles à s’expatrier vers des horizons nouveaux en espérant une meilleure vie.

Dans certains cas, leur périple les a conduit à changer de continent. Les débuts dans leur nouvelle patrie ont souvent été difficiles à cause de la barrière de la langue et des problèmes financiers. En général, les émigrés gardent une certaine nostalgie de leur ancienne patrie malgré parfois des souvenirs très douloureux liés à la violence ou la pauvreté qu’ils ont côtoyées. Très fréquemment, de nombreuses années sont nécessaires avant que la personne puisse revenir fouler les lieux de son enfance, par manque d’argent bien souvent. Dans certains cas, ils attendent que le conflit qui les a conduit au départ soit terminé. La peur d’être confronté à des souvenirs pensants du passé peut également être un frein à un tel voyage.

globe-868846_960_720_861 (1)

Le retour aux sources grâce aux enfants.
Souvent, les enfants des migrants sont à l’initiative de ce retour vers les traces du passé. Ensemble dans le cadre de vacances, parents et enfants décident d’effectuer un retour aux sources et ils partent à la rencontre des amis et de la famille qui sont restés sur place. Il est fréquent que même la seconde génération qui n’a pas vécu dans le pays d’origine décide de retourner dans le pays d’origine pour découvrir l’histoire, la culture et le patrimoine de la famille.

Les retrouvailles avec les personnes qu’ils ont fréquentées et aimées de nombreuses années auparavant sont chargées d’émotion. Les discussions avec les habitants sont facilitées par la maîtrise de la langue maternelle et permettent le rappel de bons souvenirs liés au passé. Ce voyage permet de partir à la recherche de lieux marquant l’histoire de la famille comme la maison familiale et l’école.

Les bienfaits du retour au pays pour toute la famille.
Ce voyage partagé avec les différents membres de la famille est très enrichissant car il permet d’expliquer les origines de la famille aux plus jeunes. Des vacances au cœur du pays natal d’un ancêtre sont essentielles pour regrouper toute la famille auprès du patriarche et permettent d’évoquer avec lui le passé pour connaître ses racines. Lors des tracas quotidiens, cette expérience unique dans la vie d’une famille permet de rapprocher les différentes générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *